La rémunération pour la copie privée profite à toutes les esthétiques : arts visuels et graphiques, livre, théâtre, cinéma, musique, création multimédia, humour, poésie, arts de la rue, cirque, danse…

Les projets soutenus

Chaque année, les sommes en provenance de la copie privée contribuent au financement de plus de 10 000 projets culturels : festivals, manifestations littéraires, réalisation de documentaire, production de film, création d’album de musique, résidence d’artistes, bourses d’écriture, ateliers et spectacles pour enfants… 

De petite ou grande envergure, en ville ou en campagne, médiatiques ou confidentiels, tous ces projets ont une vocation commune : faire vivre la culture, dans l’intérêt de tous.

Ces aides sont attribuées aux projets qui répondent aux quatre critères énoncés par la loi : aide à la création, à la diffusion du spectacle vivant, au développement de l’éducation artistique et culturelles et à des actions de formation.

La rémunération pour la copie privée reflète la diversité de la création : arts visuels et graphiques, livre, théâtre, cinéma, musique, presse, paroles de chansons, humour, poésie, arts de la rue, cirque, danse…

COPIE PRIVÉE : DES PROJETS CULTURELS POUR TOUS

La liste détaillée de tous les projets aidés est accessible librement sur aidescreation.org


Dans le cadre de la crise sanitaire, à titre exceptionnel, les OGC pourront jusqu’au 21 décembre 2020 utiliser les sommes provenant du 25% copie privée pour le versement d’aide financière aux titulaires de droits d’auteurs et des droits voisins dont les revenus se trouvent gravement affectés par la crise causée par le virus covid 19 (Ordonnance numéro : 2020-318 du 25 mars 2020).